Grotte des Eaux-Chaudes

      La grotte des Eaux-Chaudes sur la commune du même nom, est connue depuis fort longtemps. Elle était une des activités proposées aux curistes des thermes de cette commune.

grotte des eaux chaudes
La concrétion percée de l’entrée

entrée de la grotte des Eaux Chaudes
L’entrée

     Comme c’est souvent le cas dans les Pyrénées, on se retrouve sur les traces de l’impératrice Eugénie qui est venue visiter cette grotte en 1854 lors d’une cure dans la vallée

    Mais c’est peut-être ici, qu’en 1866, le jeune Edouard Alfred MARTEL (père de la spéléologie moderne) a attrapé le virus de l’exploration souterraine. En effet, alors qu’il était seulement âgé de 7 ans, ses parents l’amenèrent dans cette grotte pour effectuer la visite touristique.

grottes des eaux chaudes

     On trouve encore de nombreux vestiges  de cette période, où les visites se faisaient sur des plateforme en bois au dessus de l’eau tumultueuse du torrent.

grotte des eaux chaudes

      Dans les années 1950, le cours d’eau de la grotte est capté à 800 mètres de l’entrée et 150 mètres plus haut pour la production d’électricité. Si bien que depuis, cette partie de la cavité est beaucoup plus calme.

grotte des eaux chaudes
La fin des plateformes

      Les vestiges des passerelles en bois tiennent encore un peu, mais pour combien de temps? La progression dessus est totalement à proscrire tellement c’est glissant et branlant….

grotte des eaux chaudes
La rivière continue!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *