Odita Lezia

     Odita Lezia est une très belle cavité de la Pierre St Martin. Ce gouffre a été jonctionné en 1994 par Oxykarst et le SC Comminges avec le trou souffleur de Larrandaburu et fait donc parti depuis du réseau d’Arrestélia.

IMGP0216.JPG
Puits d’entrée vu depuis un palier vers -40m. Scream!

   Ce gouffre a été exploré pour la première fois par E.A. Martel en 1908-1909, mais devant le grand puits d’entrée, ce dernier se contente de sonder le puits.

    Finalement, dans les années 1934-35, Max Cosyns, Van Der Elst arrivent à explorer ce gouffre en utilisant un treuil pour le puits d’entrée.

        En 1993, Jean-Paul Guardia d’Oxykarst reprend les explorations pour essayer de jonctionner avec le trou souffleur du Larrandaburu qui s’ouvre à quelques centaines de mètres.

      J’ai eu la chance de découvrir ce gouffre pour la première fois en 1994, alors qu’il venait à peine d’être jonctionné avec le trou souffleur de Larrandaburu. Depuis, je ne compte plus les descentes dans le grand puits d’entrée de plus de 150m pour poursuivre les explorations dans ce réseau.IMGP9980.JPG

      Cette fois, le but est d’aller revoir le réseau Boulle et Bil et faire des photos avec Cécile et Jean-Paul. Malheureusement, des cordes sont absentes, et nous ne pouvons plus nous rendre vers le but de cette journée, alors nous nous consacrons aux photos dans la  »partie classique ».

IMGP0018.JPG
-250m

      Les cellules  et flashs Yongnuo fonctionnent parfaitement, alors ca mitraille dans tout les sens….

IMGP0101.JPG
Carrefour vers le fond.

     Ca fait déjà plus de 8 ans que je ne suis pas venu dans Odita, et ça fait vraiment plaisir de me retrouver ici avec Jean-Paul, le maître des lieux.

IMGP0112.JPG
Grande galerie à la base du puits d’entrée

       Les photos et les éclairages Scurion permettent de prendre la pleine mesure de cette cavité que nous ne connaissions qu’avec nos petites flammes acétylènes.

IMGP0149.JPG
Jean-Paul à la base du puits d’entrée

     Le petit bémol de la journée, c’est l’absence de photo dans le puits puits d’entrée, mais je n’avais pas le matériel adapté pour transporter et sortir facilement le reflex.

     C’est pas grave, on reviendra!

3 réflexions au sujet de « Odita Lezia »

  1. Je ne sais pas pourquoi ces noms m’évoquent quelques souvenirs, peut-être m’y suis-je égaré il y a une petite dizaine d’années…
    En tout cas superbes photos qui renvoient forcément à des souvenirs et des moments inoubliables avec mes copains Brice, Jean-Paul, et Cyril qui m’ont tout appris de la spéléo 🙂

    1. Merci Pascal,
      la spéléo est une activité unique et passionnante qu’il faut partager!
      Et les photos permettent de garder quelques souvenirs lorsque nous serons vieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *