Trou Souffleur Arrestélia

    Comment occuper son samedi? En allant faire de la spéléo, bien sur! Mais pas n’importe où, au trou souffleur de Larrandaburu, entrée principale d’Arrestélia. Ca fait plus de 22 ans que je connais ce trou, mais je ne m’en lasse pas, surtout quand il s’agit de le faire connaitre à un copain, Stéphane, et d’en profiter pour faire une petite séance photo.

Arrestelia (3).jpg
Galerie des Gras

       La séance photo est localisée à la base des puits, à-180m, mais il faut faire passer le matériel photo dans toutes les étroitures et puits étroits, pour finalement arriver au puits du chausson aux pommes, premier grand volume depuis l’entrée.

Arrestelia (1).jpg
Puits des chaussons aux pommes

      Et enfin, voici la galerie des Gras, découverte en 1992 par Oxykarst et le SC Comminges.

Arrestelia (11).jpg
Galerie des Gras

       C’est toujours un plaisir d’arpenter cette partie, mais d’habitude, on ne prend pas trop le temps de contempler.

Arrestelia (9).jpg

On est que deux, il faut donc se débrouiller pour positionner les 5 flashs….

     Arrestelia (10).jpg

 Il faut un peu bricoler pour faire tenir les flashs, surtout pour les contre-jour, mais cela permet de mettre en valeur la cavité dans une ambiance spéléo.

Arrestelia (11).jpg         Comme il faut rentrer tôt, on va pas trop loin, et on s’arrête au sommet du puits Souques.

Arrestelia (13).jpg

      Après 2 heures sans trop bouger, il faut penser à se réchauffer un peu, direction la sortie, sans se faire écrabouiller par la veine d’argile de -40m, qui ne démande qu’à dégringoler….

IMGP4796.JPG

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *