Raid de nuit et éclairage Scurion

           Engagé sur le raid ultra Labenne Océan, je ne me voyais pas faire les épreuves de nuit sans une lampe puissante et de qualité irréprochable! Utilisant en spéléo depuis de nombreuse années  une lampe Scurion,  le choix fut vite fait!

IMG_1202.JPG

    Les lampes Scurion sont solides, étanches, puissantes et facilement programmables   pour adapter la puissance (avec les deux faisceaux large et étroit) de l’éclairage, mais le  problème qui se posait, c’était l’enchaînement  et la longueur des épreuves.

          Dans le meilleur des cas,  lors de ce raid, c’est 3 heures à courir en montagne, 3 heures de VTT,  une course d’orientation de 1h30 dans les bois et encore 2 heures de VTT, soit plus de 9 heures d’utilisation dans des conditions différentes de puissances comme de fixation (tête, torse, VTT), sans compter sur la présence possible de pluie (on est au pays-basque…).

     Les fixations d’origines sont très solides, mais pour passer du bandeau souple à mettre sur la tête à la fixation sur le guidon du vélo, il faut un tournevis pour enlever et remettre deux vis. Ça se fait tranquillement à la maison, mais en course, où chaque minute est comptée, ce n’est pas possible.

       Alors il a fallut innover un peu. A partir du matériel d’origine Scurion et des fixations pour les caméra Gopro que je possédais,  j’ai réalisé un montage simple pour pour pouvoir fixer facilement et rapidement la frontale sur n’importe quel support.

IMG_1193

      Grace à deux petites barres alu de 2 cm de large, pliée et percée au bon endroit,  on fait un adaptateur pour tout les montages Gopro.

piece-montage

IMG_1190
Le montage avec l’adaptateur pour support vélo au niveau de la sortie du cable.

       A partir de ce moment, la frontale se clip en 2 secondes sur n’importe quel support prévu à cet effet.

IMG_1211
Baudrier de torse pour Gopro avec la Scurion fixé dessus et l’accu derrière.

 

     Pour le trail de nuit, la frontale est fixée sur la poitrine grâce à un baudrier élastique  pour Gopro et l’accus dans le dos. Ça permet de laisser la tête libre et légère.  On éclaire quelques mètres devant en mode lumière d’ambiance sur les chemins, et lorsque l’on cherche le cheminement ou une balise, un bon coup de spot permet de voir à plus de 50 mètres sans soucis.

IMG_1194.JPG
Fixation sur le torse
IMG_1204
Sur le VTT

     Pour le VTT, la frontale est fixée grâce au support vélo d’origine Scurion, juste à côté de la main droite. Il est alors très facile d modifier la puissance de l’éclairage tout en roulant. En montée ou quand on pousse le VTT (si, si, on pousse…),en  un clic on baisse l’intensité, et après en fonction de la vitesse de déplacement, on adapte la puissance. L’accus est fixé à l’avant du cadre grâce dans une petite sacoche acheté chez Décathlon.  Une petite frontale est fixée sur le casque pour   lire la carte. Comme la Scurion est non magnétique, la boussole peut être posé à côté sans crainte de perturbation.

IMG_1213
Bandeau pour course d’orientation.

      Et pour la course d’orientation, le bandeau d’origine Scurion est modifié. J’ai enlevé l’attache d’origine (3 rivets) pour coller à la place un support pour Gopro (adhésif 3M, ca ne bouge pas!). En pleine puissance,  le faisceau étroit qui porte à plus de 50 mètres a permis de  trouver des balises de très loin, en nous évitant des recherches bien plus longues!

     Finalement, avec une Scurion 700 (la moins puissante de la gamme),  en gérant bien mon éclairage, j’ai allègrement tenu toute la nuit alors que les copains ont du, soit  changer de frontale, soit changer les accus, soit finir en n’y voyant plus trop! En plus, l’indicateur de batterie permettait entre chaque épreuve de vérifier ou j’en étais au niveau accus.

      La Scurion 700 est donnée pour plus de 7h d’autonomie en mode maximum, mais on ne s’y met qu’en VTT lors des descentes rapides qui demandent de voir loin devant et en même temps là où on roule.

      En plus, ce système de fixation me permet même de la mettre directement sur un casque de spéléo (ou de VTT) sans avoir à le percer.

 

IMG_1216
Montage sur casque pour la spéléo.

Et pour fixer l’accus derrière le casque, pas de vis, juste deux petits élastiques  qui passent dans le casque par des petits trous et qui permettent d’enlever rapidement le boitier accus.

Fixation arrière du boitier accus Scurion
Fixation arrière du boitier accus Scurion

 

2 réflexions au sujet de « Raid de nuit et éclairage Scurion »

  1. Super votre article sur la Scurion adaptée à tous vos besoins.
    Je suis séduit par votre adaptateur pour fixation GoPro, ça ouvre le champ des possibles. Mais j’ai deux questions :
    1) l’adapteur se bricole bien avec deux petites barres alu ? D’après les photos, il semble y en avoir 2 mais dans votre texte vous parlez d’une seule.
    2) Comment fixez-vous la batterie au casque spéléo à l’arrière pour conserver la possibilité de l’enlever facilement (sans percer donc…) ?

    Merci pour vous LUMIERES.

    1. Bonjour Guillaume, j’ai modifié l’article pour répondre à tes questions. Pour le boitier arrière, j’ai du percer pour faire passer mes élastiques, mais pourquoi pas essayer les autocollants 3M pour gopro?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *